reparer-fuite-eau

Conseils d’entretien et petites réparations en plomberie

Certaines circonstances vous obligent à remédier vos problèmes d’entretien sans l’intervention d’un plombier. Au travers de méthodes simples, découvrez les bonnes pratiques de plomberie. Notre guide vous fournit aussi des bons renseignements pour remplacer ou installer vos équipements plomberie sans le moindre pépin.

Connaître le volume exact de perte d’eau de sa plomberie à l’aide d’un compteur

Le compteur ne ment presque jamais…Vous n’êtes facturé qu’en fonction de ce que vous consommez. Si ce n’est pas le cas, il s’agit forcément d’une fuite.

Pour identifier la source d’une fuite, il n’y a pas mille façons. Il vous faudra fermer carrément le compteur.

Maintenant que le compteur a été fermé, il ne vous reste plus qu’à noter ce qu’il mentionne comme chiffres et à le refaire au moment de le remettre en marche. Le rapprochement des deux chiffres vous permettra de calculer la différence et de trouver l’écart pour déterminer la quantité exacte d’eau perdue :

  • Pour empêcher votre système d’eau de fuir, stoppez l’eau de votre robinet principal sous le compteur. Dès que les douze à vingt quatre heures se soient écoulés, vous pouvez le réactiver.
  • Muni de votre stylo et de votre bloc note, notez ce qui est indiqué sur le compteur. L’indication en m3, c’est votre consommation en eau. Impossible de louper les autres unités : hectolitres, décalitres et l à droite de la virgule. A bout de douze à vingt quatre heures, notez de nouveau ce qu’il affiche et calculez l’écart pour connaître votre taux exact de fuite d’eau.
  • Le compteur d’eau une fois remis en route consignez une fois de plus sur bloc-papier ce qu’il affiche. Laissez l’eau sortir de votre robinet tout en surveillant votre compteur d’eau le cas où ce dernier tourne ; révèle la présence d’une fuite. Quand la fuite est localisée, vous devriez arrêter de nouveau le compteur et noter l’indication finale. Prenez votre machine à calculer et tentez de rapprocher les résultats pour calculer l’écart et obtenir le volume d’eau perdu. Pour connaître votre débit réel de fuite, il vous suffit de divisez le chiffre obtenu par 12 ou par 24 selon la durée de la coupure.
  • La fuite est bien présente, le volume et débit réel de perte d’eau sont également connus, il ne vous restera plus alors qu’à vérifier toutes vos installations et robinets pour trouver cette-fois-ci la véritable source de la défaillance de votre plomberie.

 Comment faire en cas de fuite de tuyaux ?

La fuite peut se manifester depuis un tuyau ou un raccord en mauvais état de marche.

  • Comment obturer une fuite sur un tuyau en cuivre ?

Le ruban adhésif spécial autoamalgamant et le mastic adhésif bi-composant durcisseur sont absolument efficaces pour boucher une fuite sur un tuyau en cuivre.

  • Et si la fuite provenait de votre raccord ?

Il suffit de changer de joint pour combler une fuite sur un raccord défectueux.

  • Problème de fuite au niveau du tuyau en cuivre ? Il vous suffit d’utiliser un mastic !

La conduite doit être abrasée en premier. Prenez un chiffon et commencez par essuyer la zone fuyante puis, abrasez délicatement le tuyau sur une surface légèrement plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Peaufinez le polissage en utilisant une laine d’acier fine, un morceau de toile éméri fine ou une brosse métallique Morcelez le mastic pour en faciliter le malaxage. Une fois cela effectué, vous obtiendrez ensuite un ballon de teinte uni et moelleux. Le mastic une fois préparé, appliquez-le sur la conduite. La surface de fuite est bien polie, le mastic est parfaitement malaxé ; il ne vous reste plus qu’à y aplanir le produit durcisseur Patientez quelques heures, le temps que le produit sèche, adhère à la zone fuyante ; en assure le colmatage.

  • Les bonnes pratiques de colmatage de tuyau cuivre à l’aide d’un ruban adhésif spécial autoamalgamant

Commencez par nettoyer et par abraser le tuyau puis, séchez la zone avec du chiffon ou à l’aide un sèche-cheveux. Préparez la bande autoamalgamante ; pour pouvoir l’appliquer ensuite sur la conduite fuyante.

Les bonnes mesures à prendre pour en finir avec les problèmes de fuite au niveau du raccord

  • Le problème vient de votre bague en PVC ? Remplacez-la carrément. Si elle est encore en parfait état de fonctionnement, il suffit de la resserrer. Quand la fuite persiste encore ; repositionnez votre joint ou remplacez-le également.

La bonne solution de comblement pour son tuyau cuivre en cas de fuite d’eau dans vos canalisations

Déceler la présence d’une fuite au niveau d’un système de tuyauterie n’est jamais facile, même pour quelqu’un d’expérimenté. Défectuosité de tuyaux résultant d’un choc direct, gel de tuyaux , vice de fabrication, soudage de piètre qualité, micro-vibration, effet coup de bélier… en sont les principales causes. Pour pallier des petits problèmes de fuite, privilégiez un ruban adhésif autoamalgmant antifuite ou choisissez un mastic bi-compostant antifuite. Pour colmater une importante fuite au niveau de votre système de plomberie songez à remplacer votre raccord.

  • Mastic bi-composant antifuite :

Il comprend deux composants dissociés : durcisseur et adhésif qui se présentent sous forme solide. Vendu au magasin distributeur en barres ou également en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant adhésif et durcisseur est modulable avec les doigts. Le boulet homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit au contact avec l’air permettant le colmatage efficace de votre tuyau en Cu.

  • Bande adhésive antifuite autoamalgamante :

Le ruban adhésif antifuite ne doit pas être confondu avec un ruban électricien ou avec d’autres types de rubans adhésifs. En effet, celui-ci est par nature autoamalgamant ; il fait corps avec votre tuyau une fois employé pour stopper sa fuite.

Résoudre un problème de fuite sur tuyau PVC en 10 étapes :

  1. Fermez votre robinet principal, celui qui alimente votre système canalisation plomberie

Assurez-vous tout d’abord qu’aucune eau ne circule en amont de la partie abimée. Arrêtez le compteur.

  1. Marquez les zones à découper pour enlever la partie défectueuse et ôtez-la de votre tuyau en PVC

Délimitez votre découpe de part et d’autre de la partie défectueuse de votre tuyau PVC. Coupez- la en vous servant d’une scie égoïne, d’une scie à métaux ou d’une scie à guichet.

  1. N’oubliez pas d’élimer les éléments résiduaires :

L’usage d’un cutter, d’un papier abrasif ou d’un simple couteau s’avère plus efficace que celui d’un ébavureur conventionnel pour limer la surface de contact d’un tuyau fuyant en PVC.

  1. Décrassez les surfaces de contact :

Prenez une feuille essuie-tout puis, trempez-la dans de l’alcool pour purifier les manchons ; faites pareil pour les extrémités restantes de la conduite sur trois à cinq centimètres.

  1. Le dégel des surfaces de contact est fondamental ; ça se déroule maintenant !

Il est nécessaire d’opérer le dégivrage des zones de contacts pour en garantir l’adhérence à la colle antifuite.

  1. Et maintenant…opérez le jaugeage des tronçons de tuyau à changer

Calibrez la partie à ôter ; soustrayez un cm de la longueur ainsi obtenue.

  1. Le nouveau tronçon de tuyau doit-être segmenté :

Votre tube de remplacement une fois prêt, intégrez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Prenez ensuite votre feutre et commencez par repérer la longueur des zones à découper. Muni d’un scie égoïne, scie à métaux ou scie à guichet coupez maintenant le nouveau tube puis abrasez ses extrémités. Vous pouvez utiliser un papier abrasif ou un cutter à la place.

  1. Le nouveau fragment de tuyau une fois mesuré et découpé, il va vous falloir le connecter à votre tuyauterie :

Votre canalisation est maintenant prête à recevoir le morceau de tuyau neuf ! Pensez d’abord à séparer légèrement l’une des sections de conduite restantes puis commencez dès lors à ouvrir les colliers assurant la fixation de la partie la plus courte. Ceci, de telle sorte qu’elle soit enlevée du mur ou bien placée par terre.

  1. Consolidez la fixation de votre tuyauterie reliée par encollage des surfaces de contacts :

Appliquez la colle sur les surfaces dégelées soit à l’intérieur des manchons, ou bien au bout du tube et des sections de la conduite d’origine.

  1. Reliez manchons et tube :

Vous avez réussi à incorporer les manchons aux bouts du tube de rechange? Il vous faudra maintenant récupérer le tube. Enfilez-le des deux côtés, de part et d’autre

Remettre en état une chasse d’eau qui fuit en la remplaçant

Tout d’abord veillez à ce que le clapet d’arrivée de l’un des deux côtés du réservoir soit fermé ; tirez la chasse d’eau !

demontage-d-une-chasse

  1. Le démontage d’une chasse d’eau passe toujours par le retirage de son couvercle !

Désinstaller une chasse d’eau tirette, c’est facile ! Dévissez-la simplement ! La désinstallation d’une chasse d’eau pressoir s’opère pour sa part en dénouant le fil en assurant la liaison.

  1. Pensez maintenant à retirer l’ancienne chasse d’eau :

Servez-vous d’une clé plate ou une clef à molette pour dévisser l’écrou joignant le robinet d’arrivée d’eau au système de remplissage. Retirez le robinet flotteur du réservoir en dévissant l’écrou en plastique l’immobilisant.

  1. Pour réussir l’installation de votre nouvelle chasse d’eau, commencez par retirer le joint du réservoir des toilettes :

Désinstallez les écrous assurant la fermeture du réservoir des toilettes sur la cuvette en les dévissant. Une fois cela effectué, retirez les vis par le haut. Le Réservoir une fois démonté, prenez-le et mettez-le par terre. Débarrassez-vous du soin d’étanchéité usé. Le mécanisme de fixation du réservoir pour sa part doit être dévissé avec d’une clef bien particulière.

  1. L’installation de votre chasse d’eau neuve passe aussi par la réinstallation du réservoir sur la cuvette :

Le nettoyage de la céramique passe avant la réinstallation du réservoir. Il vous faudra visser son fond et aussi l’écrou du système de la chasse d’eau neuve en vous servant d’une clef spéciale pour ce faire. Opérez le montage du nouveau joint mousse à son tour ; insérez la rondelle conique à la vis de fixation du réservoir, puis cette même vis en dernier. Serrez-en parfaitement les écrous.

  1. On ne peut pas monter une chasse d’eau neuve sans remonter flotteur et robinet :

Préparez un joint à coulisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Introduisez ensuite ce pas de vis dans son trou. Une fois cela accompli, consolidez l’écrou de fixation du flotteur puis, montez le joint fibre dans l’écrou du robinet. A l’aide d’une clef spéciale, vous pouvez serrer l’écrou tout en maintenant le robinet.

  1. Et maintenant terminez par le montage de la nouvelle chasse d’eau :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit correspondre à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite monter le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à quatre vingt dix degrés dans le sens d’une montre.

Nettoyage de chauffe-eau : comment ça marche

  1. Première mesure de sécurité avant le nettoyage : débranchez puis éteignez le chauffe-eau

Commencez par débrancher le disjoncteur principal avant de procéder au nettoyage d’un chauffe-eau électrique.

  1. Place à la purge du chauffe-eau maintenant que vous l’avez débranché

La vidange n’est pas nécessaire pour nettoyer un chauffe-eau électrique à résistance stéatite tandis qu’elle est vitale concernant un chauffe-eau thermoplongée. Il vous faudra en effet purifier la cuve du chauffe-eau électrique.

  1. votre chauffe-eau électrique a été vidangé ? Pensez maintenant à démonter sa résistance

Après avoir vidangé votre chauffe-eau, désinstallez la résistance ! Dévissez ensuite le capot de protection pour la détacher totalement.

  1. Purifiez la résistance du chauffe-eau électrique pour garantir un nettoyage à succès

Vous pouvez vous servir d’un détartrant commercial pour astiquer la résistance d’un chauffe-eau électrique. Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage avant de la nettoyer à l’aide d’une brosse métallique. Terminez par le rinçage à l’eau chaude.

  1. A la toute dernière étape, pensez à remettre la platine à sa place et ensuite, branchez et réactivez le chauffe-eau. Pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée, remontez la platine simplement. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance en stéatite, il faudra remonter le fourreau sur la résistance et restaurer cette dernière dans la cuve. Remplissez-la avant de réactiver votre chauffe-eau.